Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 12:30
Soul food (Malte # 2)

Come, relax, nourrish your body & soul !...

C'est la belle philosophie de ce petit restaurant situé dans une ruelle pittoresque de La Valette (76 Merchants Street). Nous l'avons déniché au hasard de nos déambulations. Conquis, nous y sommes retournés presque tous les midis.

Dans ce lieu cosy et familial tenu par des italiens de Bergame, on peut déguster de délicieuses spécialités italiennes, comme la piadina. Mais aussi des plats de pâtes, de la polenta, des salades, de la charcuterie italienne, des gâteaux et des smoothies. Avec une tendance pour la cuisine végétarienne et végétalienne. Il y a même des plats sans gluten. Le véritable chocolat chaud italien, bien épais, fait aussi partie de la carte (bon, il faisait trop chaud pour cette gourmandise). Tout est fait artisanalement, sur place.

En fait, nous avons totalement craqué pour la piadina. Cette spécialité du nord de l'Italie est vraiment un délice et bien rassasiante, juste ce qu'il faut pour une croc à midi à prix mini. Il s'agit d'un pain fin dont la pâte faite maison a été cuite à la poêle, coupée et garnie de différents ingrédients comme de mozzarella, roquette, artichauts, légumes, thon, etc... Avec un smoothie, le tour était joué et nous repartions en balade.

J'ai même eu le droit à une démonstration en live par l'une des sympathiques " cuisinières " de ce petit paradis de la nourriture saine et équilibrée.

Buon appetito !

Pour la petite histoire, il a fallu plus d'un mois pour élaborer la recette de la pâte en raison du climat humide de l'île.
Pour la petite histoire, il a fallu plus d'un mois pour élaborer la recette de la pâte en raison du climat humide de l'île.
Pour la petite histoire, il a fallu plus d'un mois pour élaborer la recette de la pâte en raison du climat humide de l'île.

Pour la petite histoire, il a fallu plus d'un mois pour élaborer la recette de la pâte en raison du climat humide de l'île.

Miam, ça donne envie, pas vrai ?

Miam, ça donne envie, pas vrai ?

Une partie de la joyeuse équipe de Soul Food.

Une partie de la joyeuse équipe de Soul Food.

Repost 0
Published by Miss Carole bobochic - dans Délices culinaires Humeur voyageuse
commenter cet article
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 20:23
" Denise's Burger ", luxe & gourmandise chez Globus

Hello les gourmets !

L'art du burger a envahi le monde de la gastronomie depuis quelques temps déjà.

Des recettes de plus en plus sophistiquées fleurissent dans les livres de cuisine. De grands chefs n'hésitent plus à mettre " le sandwich made in America " à l'honneur sur leurs cartes. Revu et corrigé par leurs soins, bien sûr.

Les food trucks (voir mon article " A la poursuite du camion qui fume " du 2 juillet 2012) sillonnent les villes avec leurs spécialités de burgers à déguster sur le pouce.

Inventivité et originalité. Pour changer de l'éternel steack de viande haché, une foule de variantes ont fait leur apparition, du foie gras au lapin en passant par l'agneau, les crevettes, le homard et j'en passe.

Le burger est devenu un met raffiné et luxueux et les prix ont évidemment pris l'ascenseur. A part peut-être dans les food trucks, justement.

Samedi passé, en fin d'après-midi à Genève, une pluie diluvienne m'a obligée à me réfugier dans le grand magasin Globus, place du Molard. Bonne surprise, j'y ai découvert le nouveau concept d'un célèbre chef étoilé genevois : le coin gourmand " Denise's - Art of burger By Philippe Chevrier ".

Petite faim et curiosité oblige, j'ai testé le burger du mois, " Le Guillaume ", confectionné par les chefs du Café des Négociants. Buns olives noires, pignons de pain et sésame noir, roquette au pesto, copeaux de parmesan, courgette grillée, caviar d'aubergines et surtout, un original steack de crevettes à la tomate séchée.

Verdict : très goutu ! Seul hic, le prix : CHF 24 ! Raisonnable pourtant comparé au " Spécial Denise's " (avec du foie gras poêlé) qui est CHF 38 ! Oups, le Basic à CHF 16 ou le Végétarien à CHF 14 sont-ils peut-être amplement suffisants, n'est-ce pas ? A voir une prochaine fois.

Un assortiment de salades et de desserts américains " faits maison " complètent l'offre. Il faudra donc aussi que je goûte à leur crumble pomme cannelle et à leur moelleux chocolat et guimauve.

Plus d'infos sur www.denises-burger.ch

Bon appétit !

(Photo ci-contre : " Appétissant Guillaume " by Miss Carole)

Repost 0
Published by Miss Carole bobochic - dans Délices culinaires
commenter cet article
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 21:31
L'Arantèle, parenthèse vintage et gourmande

Hello les amis !

On a tous sa madeleine de Proust, pas vrai ? Perso, boire un chocolat chaud accompagné d'un éclair au chocolat ou de quelques délicieuses recettes sucrées réveille en moi le souvenir de mes goûters, petite, avec ma grand-mère au tea-room du quartier.

A Rolle, en face du château, un charmant café-brocante, l'Arantèle, vient juste d'ouvrir.

Arantèle (nom féminin) : autrefois, toile d'araignée.

Férial et Stéphane, un couple passionné de mobilier et d'objets du 20ème siècle (en particulier de ceux en métal) ont créé un univers vintage et cosy hors du temps. Originalité du lieu, si vous craquez complètement pour le fauteuil dans lequel vous êtes confortablement installés, vous pouvez l'acquérir. Brocante oblige (seul le piano et le vieux baby-foot ne sont pas à vendre).

Délices sucrés, petite restauration salée. Chocolat chaud maison, thés aux saveurs particulières, jus de fruits frais, bons vins. Il y a tout plein de recettes maison à découvrir.

Coup de coeur pour la vaisselle. J'adore. Faïence, porcelaine, verrerie, argenterie, c'est délicat et souvent original.

Allez-y boire un p'tit café, vous serez à coup sûr charmés. Et peut-être que... l'on s'y croisera !

Pour les horaires & co : www.arantele.ch

Ambiance " cuisine de nos grand-mères ". Dégusté au comptoir, le chocolat chaud maison (une cuillère de chocolat qui fond dans le lait chaud), délicieux. La carte, fabrication maison aussi.
Ambiance " cuisine de nos grand-mères ". Dégusté au comptoir, le chocolat chaud maison (une cuillère de chocolat qui fond dans le lait chaud), délicieux. La carte, fabrication maison aussi.Ambiance " cuisine de nos grand-mères ". Dégusté au comptoir, le chocolat chaud maison (une cuillère de chocolat qui fond dans le lait chaud), délicieux. La carte, fabrication maison aussi.

Ambiance " cuisine de nos grand-mères ". Dégusté au comptoir, le chocolat chaud maison (une cuillère de chocolat qui fond dans le lait chaud), délicieux. La carte, fabrication maison aussi.

Fauteuil moelleux, atmosphère intimiste ou grande tablée accueillante. A chacun son coin détente.
Fauteuil moelleux, atmosphère intimiste ou grande tablée accueillante. A chacun son coin détente.
Fauteuil moelleux, atmosphère intimiste ou grande tablée accueillante. A chacun son coin détente.

Fauteuil moelleux, atmosphère intimiste ou grande tablée accueillante. A chacun son coin détente.

Les enfants ont leur espace style vintage. Et puis, si vous voulez pianoter quelques notes de la mélodie du bonheur...
Les enfants ont leur espace style vintage. Et puis, si vous voulez pianoter quelques notes de la mélodie du bonheur...

Les enfants ont leur espace style vintage. Et puis, si vous voulez pianoter quelques notes de la mélodie du bonheur...

Repost 0
13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 21:01
Il était une fois Bouillon Chartier... (Paris # 2)

" Afin d'séduire la petite chatte. Je l'emmenai dîner chez Chartier

Comme elle est fine et délicate. Elle prit un pied d'cochon grillé ".

Ainsi chantait Fernandel le célèbre restaurant parisien dans sa non moins célèbre chanson " Félicie aussi ".

Rue Faubourg-Montmartre, c'est tout un mythe, cet établissement. Classé monument historique, car l'architecture du bâtiment et la décoration de la salle ont été conservées telles quelles depuis 1896, date de son ouverture, on y sert une cuisine traditionnelle. 365 jours par an et à des prix défiant toute concurrence.

Et quelle ambiance. Déjà, il faut généralement patienter un bon moment dans la cour intérieure avant de pouvoir accéder en son antre. Ouf, ce vendredi soir-là, nous avons eu de la chance. Même pas cinq minutes et nous sommes passés devant une vingtaine de personnes. La chance d'être une table de deux.

A l'intérieur, un brouhaha indescriptible. Des serveurs (et une serveuse) en gilet noir et long tablier blanc virevoltent dans une magnifique salle haute Belle Epoque.

Le nôtre, un homme au caractère bien trempé (il tient son rôle à merveille), nous tend une carte en papier chiffonnée et griffonnée. Ce sera fois gras et tartare de boeuf, svp. Le service est rapide (la cuisine ferme à 22h). Papotages avec nos voisins, tellement les tables sont petites et côte à côte (la carafe d'eau est d'ailleurs commune). Et addition... écrite à même la nappe en papier.

Une expérience vraiment sympa, en tout cas pour ceux et celles qui aiment les ambiances animées des brasseries. Typiquement parisien, quoi !

Un seul bémol, peut-être. Les prix sont vraiment très bas et du coup, la cuisine est disons ...très simple, trop simple. Le fois gras avait du goût, mais le tartare était sans saveur, petit, et les frites moyennes. Perso, je préférerais payer un peu plus cher et avoir des produits de meilleure qualité.

Mais cela reste quand même un endroit fantastique et unique où il fait bon d'aller au moins une fois, ne serait-ce pour l'atmosphère et le décor.

Bon appétit, les titis !

Il était une fois Bouillon Chartier... (Paris # 2)
Toute une tradition. Un rituel.
Toute une tradition. Un rituel.
Toute une tradition. Un rituel.
Toute une tradition. Un rituel.
Toute une tradition. Un rituel.

Toute une tradition. Un rituel.

Repost 0
Published by Miss Carole bobochic - dans Délices culinaires Humeur voyageuse
commenter cet article
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 11:31
Flâneries chics et gourmandes (Paris # 1)

" Paris est une fête " disait le grand Ernest Hemingway.

Je suis 100% d'accord avec lui. Une fête pour les yeux, les papilles, l'esprit... Et ce n'est pas parce que j'ai un peu de sang parisien qui coule dans mes veines (oui oui, j'ai de la famille à Paris dont le nom Dausmenil fait écho à l'avenue éponyme du 12e arrondissement ) que j'ai un parti pris. Ou peut-être qu'inconsciemment...

Une chose est sûre, j'adore cette ville (avec NYC). J'en reviens tout juste. Ce fut trois jours fantastiques. Comble de bonheur, le soleil a brillé d'un bout à l'autre. Un temps printanier avec 21 degrés dimanche, s'il vous plaît !

J'ai tellement de choses et de chouettes adresses à partager avec vous que je ne sais pas par où commencer.

Notre hôtel, tout d'abord. Le Peyris Opéra, près des grands boulevards, au sud de Montmartre. Je vous conseille sans hésitation cet élégant trois étoiles ancien, mais entièrement rénové avec des touches contemporaines. Bonne literie et grande salle de bain lumineuse. Le petit-déjeuner/buffet, copieux, est servi dans une salle à manger ancienne juste magnifique. Vieil ascenseur. Un style très parisien, très chic.

Allez, c'est parti pour la Rue Rivoli et ses environs. Faste, grandeur et luxe du 1er arrondissement.

Nous avons flâné autour de la Pyramide du Louvre qui reste pour moi une sacrée réussite. Il fallait oser cette alliance entre l'ancien et le contemporain.

Balade dans le vaste Jardin des Tuileries. Bassins et myriades de chaises en métal vert d'eau tout autour. Pause.

Puis, direction la chicissime et tendance Rue Saint-Honoré. Chez Colette. Là (et dans la rue aussi), il faut être vu, pour certains. Mais c'est surtout très amusant d'observer la clientèle qui s'y presse. Mannequins, jeunesse méga-branchée, dames très chics, looks improbables, touristes japonais aux allures excentriques et griffées, un vrai melting-pot des genres. Du grand spectacle ! La rue est aussi truffée de belles boutiques (Chantal Thomass, le chocolatier Jean-Paul Hévin et j'en passe).

Treize heures déjà, nos papilles nous titillent. Saut de puce Rue Danielle Casanova au restaurant Boco, ou comment déguster à l'heure du lunch des recettes concoctées par de grands chefs étoilés (dont Anne-Sophie Pic, Christophe Michalak, Gilles Goujon et quelques autres). Le concept est simple, amusant et attractif : les plats sont servis dans des bocaux fermés hermétiquement, à réchauffer ou pas, à emporter ou à déguster sur place.

Verdict : l'endroit est cosy et bien décoré (les lustres sont faits de bocaux), le prix est raisonnable (compter 20€ par personne pour trois bocaux, dont une entrée, un plat et un dessert + une boisson) et c'est... bon. En plus, c'est bio !

Le ventre repu, nous sommes ensuite partis pour la grande exposition Henri-Cartier Bresson au Centre Pompidou (je vous en parlerai dans un prochain épisode). Puis, retour sur les grands boulevards. Shopping et chocolat chaud aux Galeries Lafayette. La coupole est toujours aussi époustouflante de beauté.

Voilà. Une première journée parisienne bien remplie ! A plus.

Notre hôtel sweet hôtel. So chic, so french !
Notre hôtel sweet hôtel. So chic, so french !Notre hôtel sweet hôtel. So chic, so french !

Notre hôtel sweet hôtel. So chic, so french !

Le Louvre et le jardin des Tuileries. L'Histoire.
Le Louvre et le jardin des Tuileries. L'Histoire.

Le Louvre et le jardin des Tuileries. L'Histoire.

Chez Colette, color's power !
Chez Colette, color's power !

Chez Colette, color's power !

Chic (une luxueuse ganterie), choc (stiletto en chocolat chez Jean-Paul Hévin) et glamour (l'ultra féminité de l'univers Chantal Thomass).
Chic (une luxueuse ganterie), choc (stiletto en chocolat chez Jean-Paul Hévin) et glamour (l'ultra féminité de l'univers Chantal Thomass).
Chic (une luxueuse ganterie), choc (stiletto en chocolat chez Jean-Paul Hévin) et glamour (l'ultra féminité de l'univers Chantal Thomass).

Chic (une luxueuse ganterie), choc (stiletto en chocolat chez Jean-Paul Hévin) et glamour (l'ultra féminité de l'univers Chantal Thomass).

Chez Boco, bec-à-miel oblige et cerise sur le gâteau, une mousse au chocolat noir. Délicieuse.
Chez Boco, bec-à-miel oblige et cerise sur le gâteau, une mousse au chocolat noir. Délicieuse.
Chez Boco, bec-à-miel oblige et cerise sur le gâteau, une mousse au chocolat noir. Délicieuse.
Chez Boco, bec-à-miel oblige et cerise sur le gâteau, une mousse au chocolat noir. Délicieuse.

Chez Boco, bec-à-miel oblige et cerise sur le gâteau, une mousse au chocolat noir. Délicieuse.

Repost 0
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 22:01
Un dimanche cosy et gourmand à la montagne

Hello everybody !

Ce week-end fut une parenthèse alpestre enchantée.

C'était l'anniversaire d'un ami proche. Alexandre, pour ne pas le citer.

Au programme, ski pour les uns dans le site grandiose du glacier 3000 aux Diablerets, marche pour les autres, papotages et délices des papilles. Justement, après l'effort, le réconfort.

Le samedi soir, une fondue Bacchus nous attendait au restaurant. Ambiance (très) joyeuse et gâteau d'anni, un délicieux vacherin aux framboises.

Le lendemain, pour midi, notre hôte avait préparé un brunch dominical dans son chalet à la décoration si élégante et raffinée.

Ambiance cocooning à souhait. Feu de cheminée, plaids douillets et ... une magnifique table dressée aux accents printaniers. Tons ficelle, vert pistache et violet. Parsemés ça et là, de rayonnants narcisses trompette. Comme dans un jardin.

Quant aux victuailles, les produits de la mer avaient la part belle : saumon mariné, crevettes géantes, salade de fruits de mer, pâté de poisson et coquilles St-Jacques gratinées. Mmm... Pour les appétits carnassiers, un beau rôti de boeuf cuit à point complétait le festin. Enfin, bec-à-miel oblige, glaces et pralinés.

En deux mots : beau et bon.

Bravo Alex !

A table !
A table !
A table !

A table !

Dans le jardin des délices.
Dans le jardin des délices.
Dans le jardin des délices.
Dans le jardin des délices.
Dans le jardin des délices.

Dans le jardin des délices.

Santé !
Santé !

Santé !

Quelques gourmandises...
Quelques gourmandises...
Quelques gourmandises...

Quelques gourmandises...

Calme, luxe et volupté. Bonne soirée à tous !
Calme, luxe et volupté. Bonne soirée à tous !
Calme, luxe et volupté. Bonne soirée à tous !

Calme, luxe et volupté. Bonne soirée à tous !

Repost 0
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 21:41
Art et gastronomie au Café du Clos

Coucou les gourmand(e)s !

Après " la tête dans les étoiles " et plein d'idées " aérospatiales ", revenons sur le plancher des vaches et parlons gastronomie.

Je vous présente le Café du Clos, sis Rue du Clos dans le quartier des Eaux-Vives, à Genève.

Eugène du Clos, le maître des lieux, y propose une cuisine française authentique et traditionnelle dans une ambiance décontractée.

Le décor est chaleureux, style brasserie, avec de beaux meubles et objets anciens chinés. Petit plus qui a toute son importance, la présentation des plats est toujours soignée et originale.

C'est justement dans ce magnifique cadre que j'expose jusqu'au 19 décembre prochain " NYC : buildings and little stories ".

Une deuxième édition plus intimiste que la première, baignée par de délicieuses effluves culinaires... Un must, non ?

Carte & réservations : www.cafeduclos.ch

A chacun son tableau ardoise...
A chacun son tableau ardoise...

A chacun son tableau ardoise...

Bon appétit !
Bon appétit ! Bon appétit !

Bon appétit !

Repost 0
Published by Miss Carole bobochic - dans Délices culinaires Art&Littérature
commenter cet article
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 17:03
Promenade et chocolat chaud au Parc des Bastions

Bonjour, bonjour !

Brrrr, il fait " bon froid " ces jours-ci. Un air polaire a touché nos régions, paraît-t-il. Cela donne envie d'aller se lover dans un café cosy pour y déguster un bon chocolat chaud et papoter.

Ce dimanche passé, lors d'une promenade dans le Parc des Bastions, j'ai découvert un très bel endroit (c'est le moment, me direz-vous, genevoise que je suis) : le Café Restaurant du Parc des Bastions.

Autour, un lieu historique de la ville et tant de bons souvenirs : l'Uni, la Faculté des Lettres et la bibliothèque. Le mur des Réformateurs et ses touristes. Et puis, tout un petit monde, entre flâneurs, familles et poussettes, photographes, joggeurs, joueurs d'échecs et patineurs (la patinoire, devant la verrière du Café, se donne des airs de mini Central Park).

En fait, cela faisait longtemps que j'avais envie d'aller dans ce qui a été, à l'origine, un kiosque à concerts avec pavillon d'été, inauguré en 1882, puis une buvette.

Grands lustres de cristal et velours bordeau dans une atmosphère délicieusement surannée du XIXe, c'est l'entrepreneur genevois Jean-François Schlemmer qui a repris les lieux (l'Omnibus, le Palais Mascotte, Curiositas (voir mon article du 21 octobre 2012 sous la rubrique délices culinaires), l'Horizon du Salève, entre autres, c'est lui). On peut également y manger midi et soir, mais je n'ai pas encore testé. Le dimanche, il y a un buffet-brunch à volonté (boissons comprises) pour CHF 48, une chouette idée pour une réunion entre amis.

Bref, c'est un endroit charmant que je vous conseille vivement, ne serait-ce que pour un petit café !

Have a lovely day...

Promenade et chocolat chaud au Parc des Bastions
Promenade et chocolat chaud au Parc des Bastions
Promenade et chocolat chaud au Parc des Bastions
Repost 0
Published by Miss Carole bobochic - dans Délices culinaires
commenter cet article
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 12:01
Crêpes et autres merveilles au Cap Breton

Bonjour les gourmets !

Après l'effort, le réconfort, pas vrai ?

Ces quinze derniers jours, avec l'expo, il y a eu beaucoup de travail, beaucoup d'émotions... Gourmande comme je suis, cela a creusé mon appétit. Je suis donc allée me régaler à deux reprises dans un restaurant que j'adore, situé 104 Grand-Rue à Rolle : Le Cap Breton.

Comme vous vous en doutez, c'est le paradis des crêpes, des moules/frites et des assiettes de la mer. C'est aussi et surtout un lieu magique et convivial tenu par une famille pur jus breton.

Dépaysement garanti. La déco nous transporte directement sur les bords de l'Atlantique jusque dans ses moindres détails. Le patron, très sympathique, est un personnage haut en couleur. Et les plats, en plus d'être délicieux et copieux, sont joliment présentés.

Mes préférés : toutes les crèpes, de la sucrée à la salée, de la chocolat à la bretonne, de la roquefort à la végétarienne, ou celle que je prends le plus souvent : noix de Saint-Jacques sur lit de poireaux. Trop, trop bon !

Allez-y et un petit conseil, réservez (021/ 825 34 64) car c'est souvent plein, même en semaine.

Bon appétit !

Crêpes et autres merveilles au Cap Breton
Crêpes et autres merveilles au Cap BretonCrêpes et autres merveilles au Cap Breton
Crêpes et autres merveilles au Cap Breton
Crêpes et autres merveilles au Cap Breton
Crêpes et autres merveilles au Cap Breton
Repost 0
Published by Miss Carole bobochic - dans Délices culinaires
commenter cet article
28 septembre 2013 6 28 /09 /septembre /2013 09:35
Délicieux Masterchef

Hello gourmandes et gourmands !

Cela fait quelques temps que je n'ai pas partagé avec vous mes coups de coeur. Les (gentils) coupables : mon expo photo (J-5 !) et l'école d'archi. Je cours dans tous les sens. Mais la plume me démange...

Alors, une fois n'est pas coutume, j'ai envie de vous parler d'une émission télé que j'aime beaucoup : Masterchef, saison no 4.

Ce programme est sacrément bien fait. Son concept, sa présentation, sa dynamique, son suspens et ses défis. En un mot : délicieux. J'avoue savourer non-stop et sans lassitude les aventures culinaires des candidats et des chefs de 20h50 à... 24h50 parfois !

Cette année, il y a même une suissesse qui y participe. Chapeau bas à elle car ça ne rigole pas, entre les épreuves de la boîte mystère, celles en équipe, les relais, les tests sous pression, etc...

Une chose est sûre, la cuisine est un art et cela me touche, gourmande des yeux comme des papilles que je suis.

Il y a quelques jours, je suis justement tombée sur le livre de la saison passée et j'en pris quelques photos. Un beau bouquin plein d'astuces et de recettes originales.

Miam, à nos fourneaux (et pas d'excuses, c'est le week-end) !

Délicieux Masterchef
Délicieux Masterchef
Délicieux Masterchef
Délicieux Masterchef
Délicieux Masterchef
Délicieux Masterchef
Repost 0
Published by Miss Carole bobochic - dans Délices culinaires
commenter cet article

Le blog de mon coeur balance... bobochic, by Miss Carole

Coco Chanel disait : " La mode passe, le style reste "

Archives

Qui suis-je ? Balance ascendant scorpionne (non non, je ne pique pas), à la fois instinctive et réfléchie, je suis une grande, une très très grande amoureuse de L'IMAGE et des MOTS depuis... autant que je m'en souvienne ! J'aimerais partager avec vous les belles et les bonnes choses que nous offre la vie. Pêchés mignons avoués : le chocolat, les vins doux, les chaussures, les tirages photographiques, les livres, Paris, les chats, les roses, les bijoux... Un fil rouge : curiosité, éclectisme et originalité. 

Liste D'articles

  • Prendre le temps de réfléchir...
    Ca-tas-tro-phe ! Il n’y a pas d’autres mots, très chers amies et amis. Comme vous l’aurez sans doute remarqué, depuis quelques jours, de grandes balafres publicitaires défigurent « Mon cœur balance... bobochic, by Miss Carole » (et tous les blogs hébergés...
  • Sweet dreams at the Phoenicia Hotel (Malte # 3)
    Hello everybody ! Je ne pouvais pas clore cette escapade maltaise sans vous parler de notre superbe hôtel. Le Phoenicia ou toute la splendeur des grands palaces. Bâti en 1939 et inauguré en 1947, il a l'allure d'un impressionnant vaisseau amiral, fièrement...
  • Soul food (Malte # 2)
    Come, relax, nourrish your body & soul !... C'est la belle philosophie de ce petit restaurant situé dans une ruelle pittoresque de La Valette (76 Merchants Street). Nous l'avons déniché au hasard de nos déambulations. Conquis, nous y sommes retournés...
  • Une église, une rue, une chapelle, une rue... (Malte # 1)
    Hello everybody ! Me voici de retour de l'île de Malte. Ce fut une semaine de farniente (bienvenue), de très belles découvertes culturelles et de douces folies gustatives. En un seul mot : génial ! Pour cette première promenade maltaise, j'aimerais entrer...
  • " Denise's Burger ", luxe & gourmandise chez Globus
    Hello les gourmets ! L'art du burger a envahi le monde de la gastronomie depuis quelques temps déjà. Des recettes de plus en plus sophistiquées fleurissent dans les livres de cuisine. De grands chefs n'hésitent plus à mettre " le sandwich made in America...

Clin d'oeil

Mode-Beaute-2 0036 Mon fidèle compagnon pour tout plein d'images signées Miss Carole.

Retrouvez-les aussi sur http://bymisscarole.wix.com/photographies 

VOS COMMENTAIRES

Ce blog est un lieu de partage et d'échange : n'hésitez surtout pas à écrire remarques, idées et pensées en fin d'article. Cela le rend encore plus " vivant " ! Et j'ai toujours un immense plaisir à vous répondre...